Flash infos

SAMEDI 8 et DIMANCHE 9 AOÛT après-midi : En raison des fortes chaleurs, le parcours-spectacle ne sera pas accessible. L'accueil/boutique reste ouvert.

Le Déjeuner des canotiers

Histoire d'un chef d'oeuvre

Vue du balcon et de la Seine
Vue du balcon de la Maison Fournaise, où fut peint Le Déjeuner des canotiers
A l'automne 1880, Renoir est à Chatou. Il écrit à son ami Paul Bérard "Je fais un tableau de canotiers qui me démangeait depuis longtemps [...] C'est déjà très dur : il faut de temps en temps tenter des choses au dessus de ses forces". 

Il reste chez les Fournaise durant la réalisation de son grand tableau. Puis celui-ci est acquis par le marchand d'art Paul Durand-Ruel et exposé lors de la septième exposition des Impressionnistes en 1881. Quelques années plus tard, en 1923, le collectionneur Duncan Phillips achète le tableau aux fils de Durand-Ruel. Pour cet amateur qui a ouvert le premier musée privé américain d'art moderne à Washington, Le Déjeuner des canotiers est "l'un des plus grands chefs d'oeuvre du monde". Il prédit avec clairvoyance : "les gens feront des milliers de kilomètres jusqu'à nous pour l'admirer".

Ce tableau marque aussi un tournant dans l'oeuvre de Renoir: il résume son travail d'une douzaine d'années. D'une touche assagie, il compose une scène complexe mais plus synthétique que le Bal du Moulin de la Galette. Il maîtrise également la lumière ensoleillée qui traduit la chaleur de ces déjeuners amicaux, une certaine idée du bonheur devenue aujourd'hui l'image d'un âge d'or.

Pierre-Auguste Renoir (1841-1919)

Le Déjeuner des canotiers

Huile sur toile 130 x 176 cm

1880-81

Washington, Phillips Collection

 

Passez votre souris sur les marqueurs pour faire apparaître les commentaires du tableau

Voir aussi :

L'Histoire de la Maison Fournaise

Parcours-spectacle "Renoir impressionniste, l'expérience immersive"